RSS

Sylvain Pattieu

Pattieu_SylvainNé en 1979, Sylvain Pattieu est maître de conférences en histoire à Paris 8 et écrivain. L’histoire sociale du politique et du culturel, mais aussi celles du tourisme, des associations, de la minorité noire en France, ainsi que des travailleurs portuaires, sont ses principaux domaines de recherche.

C’est dans la collection de littérature « La Brune », aux éditions du Rouergue qu’il a publié son premier roman Des Impatientes, qui suit la trajectoire de deux adolescentes noires.

Son deuxième roman paru en 2013, Le Bonheur, pauvre rengaine, a pour origine un fait divers véridique, dans le Marseille des années 1920, et mêle voix fictionnelles et documents d’archives.

Bibliographie :

Romans

  • Des impatientes, Le Rouergue, 2012 ; édition de poche « Babel » Actes Sud, 2015
  • Le Bonheur, pauvre rengaine, Le Rouergue, 2013
  • Beauté parade : récit, Plein jour, 2015

 Essais

  • Les camarades, des frères : trotskystes et libertaires dans la guerre d’Algérie, éd. Syllepse, 2002
  • Tourisme et travail : de l’éducation populaire au secteur marchand (1945-1985), Presses de Sciences Po, 2009
  • Avant de disparaître : chronique de PSA-Aulnay, Plein jour, 2013
  • Bons baisers de Paris : trois cents ans de tourisme en capitale, Paris bibliothèques, à paraître en novembre 2015

Des_impatientesDes impatientes

Actes Sud « Babel », 2015, 256 p., 7,70 €

C’est un lycée de banlieue comme il y a en beaucoup autour de Paris, un lycée « difficile », selon le journal télévisé… Territoire républicain coincé entre la quatre-voies, le terrain de foot et le commissariat. Tous les jours ils sont plusieurs centaines à converger vers son portail trop petit. Milliers de pieds dans des baskets ou des ballerines identiques achetées chez le Chinois. Des crêtes, des franges, des cheveux bouclés, crépus ou lissés. Des diamants ou des créoles aux oreilles. Des sacs à dos ou des sacs à main. Des belles maquillées et des bouffons, des gamins boutonneux, des grands costauds qui font déjà hommes. Des L, des S, des STG mercatique, des STI…

C’est ici que commence l’histoire d’Alima-Nadine Sissoko et Bintou Masinka.. L’une rêve d’intégrer Sciences Po et l’autre est abonnée aux sanctions et aux boîtes de nuit. Chacune avec de l’énergie à revendre, à dépenser, à affirmer. Les impatientes, ce sont elles deux. La bonne élève et la grande gueule sont exclues pour avoir frappé un jeune enseignant lors d’une bagarre. Toutes deux se retrouvent caissières dans un magasin de décoration.

Prix littéraire des lycéens et apprentis rhônalpins 2013.

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :