RSS

Thierry Bourcy

Thierry Bourcy

Né en 1955 à Vannes (Morbihan), il est scénariste et écrivain. Après un DESS de psycho-pathologie, il travaille à l’hôpital psychiatrique de Vannes, jusqu’à sa rencontre avec le scénariste Bernard Revon (Baisers volés, Domicile conjugal). Il commence alors une carrière d’assistant, tourne un premier court-métrage, La rose de Paracelse (1986), et réalise en vidéo des portraits de plasticiens. Il fait ses débuts de scénariste pour Mag Bodard, (Hôtel de Police, 1985), enchaîne ensuite les écritures pour la télévision, tout en réalisant des courts-métrages et des films documentaires, et en développant des projets personnels de cinéma. En tant que scénariste, il travaille pour des personnalités aussi diverses que Georges Lautner (L’homme de mes rêves), Laurent Heynemann (Cognacq-Jay), Jean-Claude Brialy (Vacances bourgeoises), Judith Cahen (Deux filles), Jean-Louis Lorenzi (Le choix de Thomas, La Tranchée des espoirs), Philippe Laïk (Deux frères), Jacques Tréfouël (St François d’Assise, documentaire), Jorge Amat (L’oeil du consul, documentaire), Louis Couvelaire (L’Oiseau Blanc)… Il dirige régulièrement des ateliers d’écriture de scénario. Il est également auteur de pièces de théâtre, de romans historiques (voir ci-dessous) et de chansons. Il a coproduit le long-métrage de Claude Berne Hôtel du Paradis (2011).

 

 

 

Romans policiers :

Les aventures de Célestin Louise, flic et soldat, aux éditions Nouveau monde, puis en collection Folio policier, Gallimard

  • – La Cote 512, 2005
  • – L’Arme secrète de Louis Renault, 2006
  • – Le Château d’Amberville, 2007
  • – Les Traîtres, 2008
  • – Le Gendarme scalpé, 2009
  • – Le Crime de l’Albatros, 2010
  • – Les Ombres du Rochambeau, 2014

 

Théâtre :

Le Crime anglais, éd. Les Mandarines, 2013

 

cote512La Côte 512

Gallimard, Folio policier, 2014, 6,80 €

En novembre 1914, Célestin Louise, jeune enquêteur à la Brigade criminelle de Paris, est affecté au 134e régiment d’infanterie et se retrouve en première ligne à Verdun. Sa petite section est sous les ordres du lieutenant Paul de Mérange, un tout jeune homme issu d’une riche famille de Mayenne.

Célestin découvre la folie de la guerre avec son rythme macabre d’assauts et de retraites, de première ligne et de repos à l’arrière, de bombardements et de mitraillages, et aussi de trêves inattendues arrachées à la barbarie, de silences improbables, de rigolades pour tromper la mort, de bravoure et de peur…

Et puis un jour, au cours d’un assaut, le petit lieutenant est tué à son tour. Célestin, qui se trouvait à ses côtés pendant l’attaque, se rend compte qu’il a reçu une balle dans le dos. Une balle venant de son propre camp. Par amitié posthume pour son supérieur, et aussi parce qu’un flic reste un flic, même au milieu de la guerre la plus impitoyable, Célestin va mener, dans les circonstances les plus invraisemblables, une enquête qui le mènera peu à peu loin du front, dans un petit village de Mayenne où il découvrira la terrible vérité et pourquoi, parmi les centaines de milliers de morts au front, celle-là n’est pas comme les autres…

Publicités
 

Une réponse à “Thierry Bourcy

  1. corroy henry

    22 mars 2015 at 10 h 49 min

    Superbe Bouquin : ça se lit bien et l’atmosphère traduit bien l’enfer de la Grande Guerre qu’on vécut nos grands pères , avec en plus une enquête policière . Bravo à Thierry ( Comme le Bordeaux, bonne année 1955 !! plus vieux que moi d’un jour !! ça s’arrose !!! J’attends la suite …
    HC

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :