RSS

Martin Page

Martin PageNé en 1975, il a passé sa jeunesse en banlieue sud puis à Paris. dont il apprécie l’activité intense et les possibilités. Il suit des études universitaires dans différents domaines (droit, psychologie, philosophie, histoire de l’art, sociologie, anthropologie et linguistique), parallèlement à divers emplois : gardien de nuit, homme de ménage sur des festivals, surveillant en internat. Attiré par l’écriture depuis son enfance, il publie à 25 ans son premier roman.

Il vit désormais à Nantes.

 

 

 

 

Romans

  • Comment je suis devenu stupide, Le Dilettante, 2000
  • Une parfaite journée parfaite, Mutine, 2002
  • La Libellule de ses huit ans, Le Dilettante, 2003
  • On s’habitue aux fins du monde, Le Dilettante, 2005
  • Peut-être une histoire d’amour, LOlivier, 2008
  • La Disparition de Paris et sa renaissance en Afrique, L’Olivier, 2010, Prix Ouest-France Étonnants Voyageurs 2010.
  • La Nuit a dévoré le monde, Robert Laffont, 2012 (sous le nom de Pit Agarmen)
  • L’Apiculture selon Samuel Beckett, L’Olivier, 2013

 

Essais, nouvelles

  • De la pluie, Ramsay, 2007
  • La Mauvaise Habitude d’être soi, ill. de Quentin Faucompré, L’Olivier, 2010
  • Nous avons des armes et nous ne savons pas nous en servir, avec Jakuta Alikavazovic, Nuit Myrtide, 2012
  • Manuel d’écriture et de survie, Le Seuil, 2014

 

Jeunesse

À L’école des loisirs :

  • Le Garçon de toutes les couleurs, 2007
  • Juke-box, collectif, 2007
  • Conversation avec un gâteau au chocolat, (dessins d’Aude Picault), 2009
  • Je suis un tremblement de terre, 2009
  • Traité sur les miroirs pour faire apparaitre les dragons, 2009
  • Le Zoo des légumes, avec Sandrine Bonini, 2013

Autres éditeurs :

  • La Bataille contre mon lit, avec Sandrine Bonini, Baron perché, 2011
  • Plus tard, je serai moi, Le Rouergue, 2012

 

Bande dessinée

  • Comment je suis devenu stupide, éd. 6 pieds sous terre, 2004 (adaptation par Nikola Witko)
  • Le banc de touche, avec Clément C. Fabre, Warum/Vraoum (Berlin), 2012

 

Apiculture_samuelL’Apiculture selon Samuel Beckett

Ed. de l’Olivier, 2013, 12 € / Points, 2014, 4,90 €

Doctorant en anthropologie, le narrateur est chargé de classer les archives de Samuel Beckett. Il tient le journal de sa rencontre avec le dramaturge. Loin de sa réputation d’écrivain austère et taciturne, ce dernier se révèle être un bon vivant plein d’humour, excentrique, sportif et également passionné d’apiculture.

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :