RSS

Archives Mensuelles: février 2015

Rencontre avec Stéphane Michaka au lycée François Ier de Vitry-le-François

Une rencontre avec Stéphane Michaka c’est un peu comme un cadeau. L’auteur est très agréable, modeste et à l’écoute des autres (une qualité qu’il considère d’ailleurs comme étant essentielle pour être écrivain).

Après avoir brièvement présenté son parcours, il a échangé avec les élèves sur Ciseaux, l’écriture et évidemment sur la littérature en nous entraînant de Shakespeare à Carver en passant par Racine et Maupassant. Il nous a bien montré qu’écrire est, pour lui, une incitation à lire d’autres auteurs, à voyager dans les œuvres, ce qu’il a fait en étant un guide bienveillant pour les élèves.

Mots d’élèves :

« Nous voudrions remercier Stéphane Michaka d’être venu nous voir et d’avoir été aussi gentil »

« Il parle doucement, c’est agréable, cela permet de bien se concentrer sur les textes et en plus il lit bien. »

« Il a pris le temps de nous expliquer le sens de certains mots pour qu’on comprenne bien tout. »

 

Un grand merci donc de la part des élèves de seconde 5, des documentalistes N.Xenakis, M.Th. Andrieux et de la professeure de français D.Delga.

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 23 février 2015 dans Présentation du projet

 

Rencontre avec l’auteur Minh Tran Huy à la librairie Apostrophe de Chaumont

Maïté et James Hugueny, libraires, et l’équipe des silos ont le plaisir de vous inviter à la librairie Apostrophe le jeudi 19 février à partir de 18h30, à une rencontre animée par Gérard Meudal, avec Minh Tran Huy.

tran_huy_minh

Dans son nouveau roman Voyageur malgré lui, Minh Tran Huy met en scène le premier « touriste pathologique », Albert Dadas, fugueur maladif et voyageur malgré lui qui permet à la narratrice, Line, de dérouler une histoire familiale placée sous le signe de l’errance. D’une plume subtile et juste, Minh Tran Huy nous délivre ici, une magnifique partition où se dégage une profonde humanité, un courage et une abnégation touchante.

Les rencontres d’écrivains sont organisées en partenariat avec les silos, maison du livre et de l’affiche et bénéficient du soutien de la DRAC Champagne-Ardenne.

 
Poster un commentaire

Publié par le 18 février 2015 dans Présentation du projet

 

Étiquettes :

Messages pour Sarah Cohen-Scali

Sarah Cohen-Scali a rencontré les élèves de 1ère S2 du lycée Oehmichen à Châlons-en-Champagne vendredi 13 février, pour parler de son livre Arthur Rimbaud, le voleur de feu. Les élèves ont beaucoup apprécié la rencontre et ont tenu à remercier l’auteur :

Merci pour ce moment. Jules

Très intéressant, merci d’être venu d’aussi loin. Paul

J’ai beaucoup apprécié, cette rencontre était très intéressante et enrichissante. J’ai appris énormément de choses sur le métier d’écrivain, et je ne regrette en rien d’avoir été un « interviewer » ! Merci d’être venu et d’avoir répondu à toutes nos questions. Clément

Rencontre très intéressante autant sur l’œuvre que la vie d’auteur. Bravo et Merci. Simon

Vous êtes très sympathique. Hugo

Cette interview était très intéressante sur plusieurs plans et a permis de mieux comprendre votre point de vue sur certaine des œuvres. Maxime

Merci pour cette rencontre qui était intéressante. Julien

Merci de votre intervention pour cette rencontre a la bibliothèque Pompidou à chalon en champagne. Ceci nous a permis d’obtenir des détails précis sur « Voleur de feu » d’Arthur Rimbaud. Mais aussi sur la vie quotidienne d’un auteur contemporain. Dès que j’aurais plus de temps libre, je prendrais avec plaisir de lire votre nouveau roman intitulé « Max ». Hugo

L’interview a été pour moi une expérience intéressante en tant qu’interviewer. Sarah est une personne remarquable, intéressante et paraissait très chaleureuse lors de ce moment. Cela m’a permis de découvrir le métier d’écrivain et ses difficultés. Je pense lire avec plaisir « Max » ainsi que son nouveau livre si il est publié. Théo

Cette interview dont j’ai été l’un des interviewers m’a permis d’apprendre nombreuses choses sur la vie d’un écrivain mais aussi sur votre livre «Arthur Rimbaud  Voleur de feu ». Si j’ai été volontaire pour faire parti de ce petit « salon littéraire » mais aussi à la rédaction des questions c’est pour avoir des précisions sur votre ouvrage mais aussi sur vous. Je trouve ça très intéressant de discuter avec un auteur afin de voir son point de vue sur plein de domaines. Pour moi le bilan de cette rencontre est excellent ! Cela a été très enrichissant et intéressant de discuter avec vous. Merci d’être venue et d’avoir répondu à nos questions. Cléry.

Cette interview était interressante. Loïc

Merci de vous être déplacée pour nous offrir cette rencontre et nous en avoir dis plus sur vous et votre œuvre. Mehdy

Je voulais vous dire merci d’être venu à cette rencontre car cela m’a permit d’en apprendre plus sur cette ouvrage. Bravo car c’est l’un des premier livre scolaire auquel je me suis vraiment intéressé pour l’histoire et non pour comprendre le cour qui allais suivre. Lucas

Je vous remercie profondément pour vous être donnée la patience d’écouter nos questions à propos de votre livre « Arthur RIMBAUD : le voleur de feu » qui figure au passage parmi mes préférés car il reliais la biographie de RIMBAUD et ses poèmes. Cordialement. Mark-Andrew

Merci pour la rencontre. TOM

Merci de nous avoir rencontrés, l’échange a été très enrichissant et très intéressant. Bonne continuation, Jordan

Merci pour cette rencontre très enrichissante qui nous a permis dans apprendre plus sur votre vie, sur le métier d’écrivain et sur votre œuvre « Arthur Rimbaud, le voleur de feu ». Les réponses que vous nous avez apportées m’ont beaucoup intéressé et je suis heureux d’avoir assisté à cette interview. Maxime

Merci pour cette interview très enrichissante et merci pour les réponses que vous avez pu nous apporter au sujet du livre « Arthur Rimbaud, le voleur de feu » Thomas

C’était ma première rencontre avec un auteur et c’était vraiment très bien. J’en garderai un bon souvenir. Merci. Laurie

Merci pour cette rencontre, nous n’avons pas beaucoup d’occasion enrichissante comme celle-ci. Jean-Victor

Merci beaucoup pour ce moment que vous nous avez donné, vous m’avez éclairé sur « Arthur Rimbaud, le voleur de feu », vous m’avez fait redécouvrir le « métier » d’écrivain, ses joies, ses inconvénients. Le fait que vous ayez parlé de « Max » rapidement m’a donné encore plus envie de l’acheter, merci beaucoup pour cette rencontre et continuez de nous écrire de superbes livres comme vous avez déjà ecrit. Amitiés. Rémi

 
Poster un commentaire

Publié par le 18 février 2015 dans Présentation du projet

 

Projet d’accueil d’un écrivain à Fayl-Billot

Cette rencontre avec un écrivain s’insère dans un projet de promotion de la lecture auprès d’élèves, souvent en grandes difficultés en français, et souvent éloignés des lieux culturels, soit par éloignement géographique, soit par terrain familial peu propice à cette pratique culturelle.

20150212_141202Notre projet s’intitule  » Voyage dans l’imaginaire d’un auteur « . Les élèves sont embarqués dans un voyage littéraire dont chaque escale propose la découverte d’un des livres de la sélection. Les voyageurs sont les élèves d’une classe de première baccalauréat professionnel en aménagement paysager et productions horticoles (25 élèves), qui embarquent 1 heure par semaine, pendant un an, vers les différentes destinations.

A travers ce projet, nous avons pour ambition d’inciter, de réconcilier ou de renforcer, selon les cas, les liens entre les élèves et le monde littéraire, en leur montrant la diversité des thèmes et des styles d’écriture, afin de leur permettre de découvrir leurs goûts personnels.
La collaboration avec la médiathèque municipale permet d’approfondir la découverte littéraire par l’organisation d’une exposition sur un thème en relation avec l’histoire de l’auteur rencontré ou par l’écriture de poèmes. L’organisation de la rencontre sur le site de la médiathèque permettra, en outre, aux élèves d’identifier un lieu possible pour accéder à des œuvres de fictions, autre que le CDI de leur établissement.

En début d’année, les élèves travaillent sur les huit livres de la sélection d’Interbibly. Les résumés des quatrièmes de couvertures sont remixés en nuages de mots-clés, et distribués aux élèves. A partir de ces mots-clés, ceux-ci imaginent leur propre histoire, lue collectivement, et comparée à la lecture du véritable résumé des auteurs. Dans les séances suivantes, des élèves volontaires ont pour mission de lire des extraits des romans à voix haute en classe entière. Après la lecture de tous les livres, un vote est organisé pour désigner les trois romans les plus appréciés des élèves.

Pour servir ce projet, nous avons eu envie d’une aventure collective, que nous souhaitons partager.

Notre voyage sera donc ponctué de quelques escales, considérées comme des moments forts :
• la rencontre avec un acteur de théâtre pour un travail de mise en voix d’extraits choisis (2 séances de 3h00 prévues au mois d’avril)
• la rencontre avec un auteur, préparée en amont avec la lecture, par chacun des élèves, de son roman et la rédaction d’un questionnement
• la lecture des extraits mis en voix devant un public.

Nous souhaitons associer également les élèves, volontaires, d’autres classes qui devront, pour assister à la rencontre de l’auteur, avoir lu le roman et participé à la rédaction des questions.

Les élèves de la classe travaillant cette année sur ce projet ne sont pas tous des lecteurs assidus. Cependant, le travail réalisé depuis le début de l’année a révélé une écoute et un investissement remarquable de la part de l’ensemble des élèves.
La lecture à voix haute se partage et crée des liens.
Mènera-t-elle à la lecture individuelle silencieuse ?
C’est le pari que nous avons lancé !

Céline Chevailler : professeure-documentaliste, Patricia Lacour : professeure de lettres-langues, Sarah Thiriot : bibliothécaire de la médiathèque de Fayl-Billot

 
Poster un commentaire

Publié par le 12 février 2015 dans Présentation du projet

 

Des morceaux de vie…

Dans le cadre d’un cours de lecture, les élèves de première productions horticoles et aménagement paysager du lycée du Paysage et de l’Horticulture de Fayl-Billot ont lu et examiné le livre de Stéphane Michaka : Ciseaux. La rencontre s’est produite le jeudi 05 février 2015 à la médiathèque municipale. Ils ont ainsi pu le questionner sur sa vie et sur son livre afin de mieux le comprendre. Celui-ci, habitué à rencontrer des étudiants n’a pas eu de mal à dialoguer avec la classe. Il a répondu à toutes les questions prévues !

Rencontre de la classe de première du lycée professionnel horticole avec Stéphane Michaka, à la médiathèque de Fayl-Billot le 05 février 2015

Rencontre de la classe de première du lycée professionnel horticole avec Stéphane Michaka, à la médiathèque de Fayl-Billot le 05 février 2015

Stéphane Michaka a développé son désir de devenir écrivain à l’âge de 20 ans, après la lecture de l’Etranger d’Albert Camus. Son roman, Ciseaux, présente la vie de Raymond Carver, nouvelliste américain de la moitié du XXe siècle. Il a été séduit par la simplicité et la beauté de son écriture. Pour déclencher l’écriture de son roman, Stéphane Michaka s’est rendu aux Etats-Unis afin de s’imprégner des lieux dans lesquels Raymond Carver a vécu. Il a ainsi présenté à la classe des photographies prises lors de son « road trip » qui montraient des images typiques de la culture américaine.
Nous avons ensuite abordé son travail d’écriture. Ciseaux propose une mise en page originale, faisant dialoguer les personnages entre eux, chacun parlant à la première personne du singulier, ceci pour les rendre plus proches des lecteurs. Cette écriture, non planifiée à l’avance, s’est imposée lorsque Stéphane Michaka a souhaité insérer dans son roman quatre nouvelles, retravaillées par lui, de Raymond Carver. C’est la raison pour laquelle deux polices d’écriture différentes sont visibles dans le roman.

Lorsque nous avons demandé à Stéphane Michaka le message qu’il voulait transmettre dans son livre, il a répondu que le « self made man », l’homme qui se construit tout seul, n’existe pas : personne ne se fait tout seul, nous sommes le résultat des multiples rencontres effectuées dans nos vies.
Un brin de singularité, un soupçon d’humilité. Un écrivain, un roman à ne pas manquer.

 
Poster un commentaire

Publié par le 12 février 2015 dans Les rencontres