RSS

Anne Plantagenêt

Plantagenet_Anne

Née en 1972 en Bourgone, elle a grandi en Champagne, a séjourné à Londres et à Séville, et vit aujourd’hui à Paris. Titulaire d’un DEA de littérature comparée, elle est romancière et traductrice de l’espagnol. Elle a notamment traduit German Espinosa (Colombie), Alain-Paul Mallard (Mexique), Elisabeth Subercaseaux, Beatriz Garcia-Huidobro, Roberto Ampuero (Chili), Gioconda Belli (Nicaragua), Lucia Puenzo (Argentine), David Trueba, Ildefonso Falcones, Clara Uson, Enrique de Hériz, Dolores Redondo (Espagne).

_

Bibliographie

  • Un coup de corne fut mon premier baiser, roman, Ramsay, 1998.
  • Seule au rendez-vous, roman, Robert Laffont, 2005. Prix du récit biographique 2005.
  • Manolete, biographie, Ramsay, 2005. Ramsay poche, 2007. Le Diable Vauvert, 2010. Prix de la ville d’Hossegor 2006.
  • Marilyn Monroe, biographie, Folio Biographies, 2007.
  • Onze femmes, nouvelles, collectif, J’ai lu, 2008.
  • Pour les siècles des siècles, nouvelles, Stock, 2008. J’ai lu, 2009.
  • Le Prisonnier, roman, Stock, 2009. J’ai lu, 2011.
  • Nation Pigalle, roman, Stock, 2011. J’ai lu, 2014.
  • Trois jours à Oran, Stock, 2014. Suivi de Le désir et la peur, J’ai lu, 2015.
  • La vraie Parisienne, J’ai lu, 2015.

Trois_jours_a_OranTrois jours à Oran, suivi de Le désir et la peur

J’ai lu, 2015, 221 p., 6,50 €, disponible ne EPUB

15 septembre 2005, aéroport d’Orly. Anne et son père embarquent pour l’Algérie, où le père, timide et renfermé, est né il y a soixante ans et qu’il a quittée en 1961. Il n’y est jamais retourné. Depuis, l’Algérie est un sujet douloureux dans la famille. À la mort de sa grand-mère et en plein chaos sentimental, Anne décide qu’il est temps d’exorciser le passé et propose à son père de l’accompagner de l’autre côté de la Méditerranée. Peu importe ce qui les attend là-bas, un tel voyage, erreur ou victoire, ne peut-il pas donner sens à toute une vie ?

Les vives et nombreuses réactions suscitées par la publication de Trois jours à Oran et les lettres qu’elle a reçues ont amené Anne Plantagenet à faire suivre l’édition de poche d’une postface inédite, Le désir et la peur.

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :