RSS

Carole Martinez au Lycée Libergier (suite)

06 Juin

Lauriane et Valentin : Ce livre a été une véritable découverte, un savant mélange de fantaisie, de drame dans un univers médiéval qui nous emporte du début à la fin. « On ne quitte pas un monde sans angoisse ni sans rêve » Esclarmonde en est la preuve. Le livre nous absorbe et il est presqu’impossible d’en sortir!

Julien : A la fin de la rencontre, j’ai pensé que Carole Martinez était une personne, franche et étonnante avec un esprit ouvert sur les autres.

Constance et Julien : Cette rencontre fut vraiment enrichissante, nous ne nous attendions pas à tant de prestance de sa part. Elle est agréable et surtout très drôle. De plus Carole Martinez a une écriture belle et atypique. Esclarmonde est un personnage très attachant, à la fois prisonnière de plein gré et ouverte au monde qui l’entoure.

PENTAX Image

Anthony et Thomas : Ce qui nous a paru étonnant, c’est la passion de Carole Martinez pour les mathématiques. Elle trouve ça passionnant et relaxant.

Nathan et Valentin : Nous avons trouvé cela impressionnant de faire une histoire dans si peu d’espace, puisque la partie essentielle du livre se situe dans ce petit reclusoir.

Clara et Léa : Ce roman nous a fait découvrir une autre facette du Moyen Âge, avant de l’avoir lu, je n’avais jamais entendu parler des recluses.

 

 

 
 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :